Carambole

Fruit acide de l’Averrhoa carambola, arbre de taille moyenne originaire de l’Inde et introduit à Maurice au début du XIXe siècle. Le nom vient du mot portugais carambola, lui-même emprunté au marathi karambal.

Carambole-dans-carambolier

En anglais le fruit est appelé starfruit, du fait de sa forme étoilée (en section).

Caramboles_3

Le mot carambola a été utilisé en espagnol, au jeu de billard, pour désigner la boule rouge, « par analogie de forme et de couleur » dit le TLF. Ultérieurement, le mot carambolage a servi à décrire le coup consistant à taper deux boules, dont la rouge, avec sa propre boule, d’où, plus tard encore, le sens supplémentaire donné à carambolage : série, suite de chocs, de heurts (surtout de véhicules). Il y a eu un carambolage sur l’autoroute. (Petit Robert). Ce carambolage sentant bon la tôle pliée a à son tour produit karambolage en allemand, ce qui paraît un peu moins tragique que Verkehrsunfall.

Ni la forme ni la couleur du fruit ne peuvent cependant rappeler une boule de billard rouge. La forme de façon évidente, du fait des ailettes, mais aussi la couleur qui, au mieux, quand le fruit commence à être proche de la pourriture, s’approche d’un jaune orangé.

Caramboles_pourrissantes

Le mot carambole a peut-être aussi fini par donner le mot carom, ou carrom, mais ceci est une autre histoire. (Voir le billet précédent.)

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s